Conserver un vin entamé

Conserver un vin entamé : les astuces à connaître

Contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de conserver le vin, même après soin ouverture. La conservation dépend du type de vin. Aussi, vous devriez adapter la technique en fonction du vin. Quoi qu’il en soit, l’utilisation de la pompe à vin reste toujours intéressante. Elle permet une meilleure conservation, même quand la bouteille est entamée.

La pompe à vin pour conserver le vin

C’est la technique la plus simple à mettre en œuvre pour conserver une bouteille de vin entamée. Pour ce faire, vous devez avoir une petite pompe et un bouchon spécial. Celui-ci devrait posséder une valve pour pouvoir créer un vide d’air. Vous trouverez facilement la pompe dans les commerces. Notez tout de même que la tenue n’est pas longue. En effet, vous ne pourrez faire le vide d’air complet dans la bouteille. Au fil de la conservation, vous remarquerez devient plus ternes sur le plan des arômes. Alors, si vous voulez conserver le vin pour une plus longue durée, utilisez une autre technique.

Injecter un gaz neutre

Il est tout aussi possible de conserver un vin entamé avec du gaz neutre. Vous pouvez, à cet effet, utiliser deux techniques. La première consiste à injecter un gaz neutre avec une petite bombe dans la bouteille de vin ouverte. Le gaz va créer une couche protectrice au-dessus du vin. C’est cette couche qui va servir de bouclier contre l’oxygène de l’air ambiante. Pour que la technique soit efficace, vous ne devez pas trop bouger la bouteille après l’injection. Aussi, si vous comptez placer la bouteille sur la contre-porte de votre réfrigérateur, utilisez une autre technique.

Vous pouvez également choisir d’injecter le gaz neutre durant le prélèvement. Vous aurez besoin d’une aiguille creuse pour empêcher l’air ambiant d’entrer dans la bouteille. Cette technique est surtout utilisée par les machines dédiées aux restaurateurs. Néanmoins, il existe aujourd’hui des machines destinées aux particuliers.

Concrètement, la technique de l’injection est intéressante si vous savez vous y prendre. Elle est surtout adaptée aux vins âgés.

Le transvasement du vin

Cette technique est assez simple à mettre en œuvre. Vous devez juste transvaser le vin que vous n’avez pas bu dans une bouteille plus petite. Le transvasement doit être réalisé avant le carafage du vin. Si vous trouvez que le vin ne sera pas terminé, versez la moitié dans une autre bouteille plus petite. Fermez-la bien pour une conservation optimale.

Le transvasement est une technique très efficace. Elle vous permet de conserver le vin pour une plus longue durée. De plus, c’est une technique pas coûteuse. Le seul inconvénient concerne la praticité. Vous devriez soit finir toute une bouteille, soit vous limiter à ce qui reste. Donc, vous devez savoir bien doser le vin que vous allez déguster au risque de ne pas vraiment en profiter.

Bref, la technique de la pompe à vide reste plus intéressante. Elle est recommandée dans divers cas. Néanmoins, nous vous conseillons d’utiliser le bouchon d’origine pour fermer la bouteille. En cas de fuite, vous pouvez remplacer le bouchon par un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut